Entre les réseaux sociaux, le streaming et la course aux informations, il est bien difficile d’imaginer un moment de la journée échappant à cette tentation de regarder les écrans.

A cause de ce phénomène, on ne sera pas surpris d’apprendre que la capacité d’attention d’un être humain moyen ne dépasse guère les 8 secondes ! – moins que celle d’un poisson rouge qui est de 9 secondes… En effet, la durée moyenne d’attention était de 12 secondes en 2000, elle n’est que de 8 secondes aujourd’hui…

D’après l’Inria, organisme français de recherche sur les sciences et les technologies du numérique, 59% des personnes partagent des articles sur Twitter sans même les avoir lus. Plus de la moitié des pages sont consultées en moins d’une minute. Il est évident que les internautes ne lisent plus autant qu’avant et que le créateur de contenu doit adapter sa stratégie à cette réalité.

Dans cet article, nous aborderons les stratégies et les moyens qu’ont les marketeurs pour créer une communication éditoriale pour le web qui génère des clics, des partages et, plus important, des lecteurs.

L’état du content marketing en 2017

En septembre dernier, les sites d’information spécialisée Content Marketing Institute et MarketingProfs ont publié leur enquête annuelle sur le content marketing B2B, révélant que 70% des participants prévoyaient de publier plus de contenu en 2017 qu’en 2016. Toutefois, selon TrackMarven, bien que la production de contenu continu d’augmenter d’année en année, l’engagement vis-à-vis du contenu a connu une baisse de 17% en 2016.

Cette chute pourrait être le reflet de la baisse de la qualité de la communication éditoriale pour le web. Il semble que la recherche et la planification ont tendance à être mis de côté lorsque les marketeurs cherchent à monter en puissance leur production.

Mais cette chute de l’engagement pourrait également être imputée au déficit d’attention mentionné plus haut. Après tout, les lecteurs d’aujourd’hui ont plus tendance à survoler les blogs, les articles approfondis et les podcasts plutôt que de les achever minutieusement.

 

comportement des internautes en fonction de la communication éditoriale pour le web

Comportement des internautes en fonction du type de contenu – source recherche HubSpot (Consume thoroughly = consommer complètement / Skim = survoler)

 

Quelle réponse apporter par le marketeur dans l’élaboration de sa communication éditoriale pour le web ? Voyons ensemble les stratégies à notre disposition pour défier cette capacité d’attention d’un poisson rouge, sans pour autant sacrifier à la qualité de votre contenu.

Comment créer du contenu qui sera réellement consommé ?

Vous savez déjà que la création de contenu fait partie intégrante de la méthodologie inbound marketing. Cette technique attire des visiteurs vers votre blog d’entreprise, entretient la reconnaissance de votre marque et vous aide à générer des leads pour votre entreprise. Mais qu’en est-il des pages vues ? Voici notre stratégie pour s’assurer que vous n’êtes pas en train de créer pour un lectorat fantôme, mais qu’au contraire, vous produisez du contenu qui est consommé et partagé. Voici comment s’assurer de produire une communication éditoriale pour le web réussie.

Ecrire du contenu de qualité

Oui, cela semble aller de soi. Mais avec près de 30% des marketeurs qui avouent ne pas connaitre avec précision à quoi ressemble une communication éditoriale pour le web réussie, rédiger du contenu de qualité peut être une source de stress.

D’après une analyse conduite par Josh Bernoff, les erreurs syntaxiques ou orthographiques coûtent 396 milliards de dollars à l’économie américaine, principalement en perte d’efficacité et de productivité. Et cela pourrait coûter encore plus cher à votre organisation si vous créez du contenu qui ne génère aucun résultat.

Par conséquent, avant de vous jeter tête baissée sur votre clavier, commencez par planifier une stratégie de content marketing. Assurez-vous de mettre en place quelques processus qui vous permettront de concevoir une communication éditoriale pour le web de qualité et utile à votre audience.

Voici quelques idées :

  • Valider le sujet de votre article avant de le rédiger en menant une étude de votre secteur et un profilage approfondi de vos personas et choisir des mots clés pour ces cibles.
  • Conduire une analyse de vos concurrents en recherchant quels sont les contenus qui génèrent de l’engagement au travers des différents canaux de diffusion. Pour cela, vous pourrez utiliser certains des outils incontournables pour les créateurs de contenu.
  • Créer un guide éditorial et une checklist éditoriale afin que chaque contenu soit au même standard de qualité.

L’une des façons les plus faciles de créer du contenu qui sera lu par votre cible ? Demandez à votre audience ce qu’ils aimeraient lire ! Menez des sondages sur les réseaux sociaux et des études pour dénicher quels sont les sujets et les types de contenu qui intéressent vos lecteurs. Un brainstorming basé sur leurs retours vous permettra de trouver des sujets intéressants et engageants. Une communication éditoriale pour le web est réussie lorsque les sujets que vous abordez rencontrent les sujets de prédilection de votre cible.

Vous pouvez suivre l’exemple de Millenium, un magazine en ligne spécialisé sur les jeux vidéo. Afin d’avoir de la matière pour son article, le rédacteur a demandé à sa communauté, via un sondage publié sur Twitter, si le jeu Cash Royale était un jeu « eSport ».

Trois jours plus tard et suite à ce vote qui a réuni 1128 participants, Millenium a publié l’article « Clash Royale: est-il eSport ou non ? » qui a été partagé 622 fois en seulement 3 jours.

Malin, n’est-ce pas ? Tentez l’expérience avec les sondages sur les réseaux sociaux et sollicitez l’engagement de vos followers. Encouragez votre audience à répondre aux sondages afin de générer des idées de contenu et davantage de participation sur les réseaux sociaux et découvrez de nouvelles idées basées sur les résultats.

Investir dans le leadership d’opinion

Appelé en anglais « thought leadership », le leadership d’opinion se définit comme une approche de création de contenus par laquelle un individu — et, par extension, l’organisation qu’il représente — s’impose comme une référence dans sa connaissance d’un domaine et sur sa capacité à analyser des problématiques et recommander des pistes de solution.

Cela peut vous paraitre difficile à mettre en place, mais en réalité, vous pouvez faire plusieurs petits pas pour imposer davantage de leadership dans votre communication éditoriale pour le web.

Voici quelques idées :

  • Ecrire un article invité sur le blog d’une autre organisation (guest blogging).
  • Publier du contenu au format long qui contienne des recherches originales.
  • Participer à des conférences dans votre industrie.
  • Interviewer des professionnels influents dans votre domaine d’activité en dehors de votre entreprise.

Réfléchissez sur des organisations complémentaires à votre activité et déterminez un bénéfice mutuel à travailler ensemble. Que cela soit du guest blogging, de la promotion croisée ou une collaboration ponctuelle, n’ayez de cesse d’apporter de nouvelles idées que votre audience ne pourra s’empêcher de lire.

Créer du contenu visuel

Nous vous l’expliquions déjà dans les bonnes résolutions à prendre en 2017, le contenu visuel a 40 fois plus de chance d’être partagé sur les réseaux sociaux.

Pour générer plus d’engagement, il a différents types de contenus visuels que vous pouvez créer pour attirer l’attention et accroitre le nombre de vos lecteurs :

  • Infographies ou graphiques
  • Illustrations ou GIFs
  • Vidéos,
  • Podcasts ou webinaires.

Ainsi, n’hésitez pas à mélanger les genres lorsque vous abordez un thème : illustrez vos propos par des graphiques, des interviews, des photos percutantes. De cette façon, chaque type de lecteur sera satisfait par le contenu proposé et sera enclin à le partager.

Leur mâcher le travail

Suivez cette règle d’or : traitez votre lecteur comme vous aimeriez être traité. La plupart des gens sont des gens pressés, et les gens pressés sur internet aiment lire du contenu en diagonale. Heureusement, vous pouvez faciliter la lecture de votre communication éditoriale pour le web grâce au format, à l’agencement et autres astuces permises par votre CMS.

Voici quelques pistes :

  • Utiliser des titres et du texte en gras afin de séparer les sections et les paragraphes afin que les lecteurs restent concentrés.
  • Utiliser des listes à puces ou numérotées afin d’attirer l’œil du lecteur vers un nouveau format et le forcer à prêter attention.
  • Ajouter un sommaire et des résumés dans votre contenu écrit afin d’aider les lecteurs à se souvenir de ce qui a été dit et à maintenir leurs intérêts.

Autre astuce, vous pouvez aider le lecteur en lui donnant une estimation du temps de lecture d’un article. Il saura donc combien de temps il pourra consacrer au thème de votre article. Si vous ne souhaitez pas vous chronométrer en relisant votre article pour savoir combien de temps il faut pour le lire, vous pouvez utiliser Readism. Cette extension Chrome donnera une estimation précise du temps nécessaire pour lire votre contenu.

Publier sur différents canaux

Pour pousser des lecteurs à consommer complètement le contenu de votre communication éditoriale pour le web, vous devez relever le défi d’atteindre des gens qui ne vous ont pas encore trouvé. Et c’est là que le contenu « hors site » est bien pratique. Les publics varient en fonction des plateformes et il est plus facile pour votre contenu d’être découvert, puis lu et partagé, s’il est publié à plusieurs endroits.

Pour cela, vous pouvez utiliser de nombreuses plateformes permettant la publication de vos contenus :

  • Medium, avec 25 millions de lecteurs mensuels, vous permet d’atteindre une large audience et de vous faire connaitre facilement
  • Facebook où vous pouvez publier des vidéos en live
  • Snapchat pour partager des messages éphémères
  • Instagram ou Pinterest pour vos photos/infographies
  • LinkedIn pour vos posts orientés business

Lancez-vous dans la communication éditoriale pour le web !

Nous savons que cela fait beaucoup d’information à retenir. Mais la compétition est féroce. Expérimenter la façon dont vous créez du contenu éditorial paiera dans le futur.

Et pour faciliter l’élaboration de votre communication éditoriale pour le web, n’hésitez pas à utiliser cette boite à outil pour créateur de contenu !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *